Fantasy·plib

La cité des chimères – Vania Prates – #PLIB2020

J’avais vu passer plusieurs fois ce livre sur Instagram sans vraiment prendre le temps de lire les critiques. J’avais trouvé la couverture d’Aurélien Police aussi magnifique que d’habitude, mais c’est seulement quand il a fait partie des 20 sélectionnés du plib que je me suis vraiment penchée dessus. Et encore une fois, merci au plib, car ce livre vaut vraiment la peine d’être découvert.

Un monde imaginaire bien ficelé

Après seulement quelques pages, on ressent les prémices d’un univers complexe et prometteur. Le reste de la lecture ne déçoit aucunement cette première impression. L’histoire nous place sur la terre, mais le monde tel que nous le connaissons a depuis longtemps disparu en s’autodétruisant. Les être humains survivants ont bâti une nouvelle société plus respectueuse se basant sur la nature profonde des hommes, organisée sous forme de guildes. J’ai toujours un peu peur quand je lis des histoires avec des guildes, car le cliché est souvent au pas de la porte.

Mais ici, elles sont très intéressantes. Le livre se focalise sur une ou deux, ce qui permet de ne pas noyer le lecteur dans d’innombrables détails. On est même avide de découvrir plus en profondeur les autres guildes. Une des grande qualités de « La cité des chimères » est la richesse des petits détails qui donne vie au récit. Petit à petit, on apprend de nouveaux éléments qui viennent construire l’univers tout en gardant une consistance et une logique propre à ce monde. C’est bien structuré et ça fonctionne parfaitement ainsi.

Une palette variée de personnages

Le roman commence doucement avec Céleste, une jeune fille de 17 ans, et sa famille qui contient déjà des personnages marqués. Très vite les chapitres vont alterner les points de vues d’un autre personnage, Calissa, qui elle, est une femme adulte. Autour de Céleste et Calissa vont s’associer plusieurs personnages secondaires qui sont tous utilisés dans le récit avec des lignes de vie et d’histoires se regroupant à certains moments. C’est un autre bon point du roman, tout ce qui est introduit va servir à un moment ou un autre dans le récit, ce qui donne une vraie valeur aux détails de l’histoire car on sait qu’ils auront un impact plus tard.

On pourrait croire que Céleste jouerait le rôle de la jeune fille naïve pendant que Calissa jouerait la femme aguerrie mais c’est plus subtil que cela. Les personnages secondaires ont un vrai impact sur les actions des deux femmes tout en leur laissant une grande liberté. C’est un beau travail d’équipe basé sur le respect des autres. On vit dans une société assez individualiste et « La cité des chimères » promeut un univers ou la bienveillance et le bien -être sont primordial pour l’épanouissement de chacun. C’est assez rare de se décaler des valeurs habituelles et de présenter ce point de vue. Ça vaut donc la peine de le noter et de le valoriser.

Un autre point qui m’a beaucoup plus, ce sont les romances du livres. Elles sont amenées en petites touches discrètes de temps en temps. On comprend donc qu’il y a anguille sous roche, mais la priorité reste sur le déroulement de l’histoire et l’intrigue. Et là je dis merci! On évite ainsi les mièvreries inutiles tout en sentant les liens entre les personnages.

La suite de l’aventure

Pour ma part, ce roman fera partie de mes cinq sélectionnés du plib 2020 car la qualité de l’écriture a vraiment été tenue du début à la fin. Je n’ai jamais été déçue du récit ou des actions et comportements des personnages.
L’histoire se termine bien, mais on sent qu’une suite serait possible. J’espère que ce sera le cas et la lirai avec plaisir.

Quelques citations pour la route:

  • Depuis le début, je suis là, près de toi, et je te soutiens, mais je ne voulais pas être celui qui te sauverait, je voulais être celui qui se tiendrait à tes côtés lorsque tu te sauverais toi-même
  • Il a préféré sa conscience à l’intransigeance

Le site de l’éditeur si vous avez envie de lire le livre: https://www.snag-fiction.com/
Et le compte Instagram de Vania Prates si vous voulez suivre ses aventures littéraires https://www.instagram.com/vaniapratesecrivain/?hl=fr

#ISBN2490151215 #plib2020 #leplib2020

4 commentaires sur “La cité des chimères – Vania Prates – #PLIB2020

    1. Au vu de mes lectures actuelles, pas de doutes pour moi. Il faut juste que j’en trouve d’autres pour compléter ma liste de 5 qui n’est pas encore complète 😉

      Aimé par 1 personne

    1. Ça serait chouette. Perso, j’aime beaucoup quand on a un aperçu de l’univers avant de commencer l’action pure et dure. Ça permet de mieux comprendre ce qui se passe et les enjeux.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s